Le buste de base

J’ai réalisé mon buste de base en coupe à plat selon la méthode Esmod. J’aime bien cette méthode mais elle n’est pas forcément meilleure que les autres. Il faut faire des ajustements dans tous les cas car nous avons tous des conformations différentes même minimes. Je dirais que la méthode Esmod est plus intéressante pour l’exercice professionnel car elle est très normée. J’ai envie de vous guider un peu dans l’élaboration de votre patron de base car ce n’est pas forcément facile de se lancer. Mais après avoir goûté au patronage, ça devient un jeu passionnant. Je répète que je ne suis pas une professionnelle, j’apprends au fil des articles postés.

La prise de mesure

D’abord, il est important de bien prendre ses mesures pour ne pas fausser le patron. Mais ce n’est pas forcément évident. J’ai eu quelques doutes pour plusieurs mesures car je ne suis pas conforme au tableau de mesure Esmod : je suis petite et j’ai un dos rond. Je me suis donc aidée de différents tableaux de mesures que j’avais sous la main (Burda, Ottobre) et même du tableau de mesure Esmod pour adolescentes du livre « Devenir modéliste – Le vêtement d’enfant ». Ce tableau va du 140 cm jusqu’au 164 cm. Evidemment, ce tableau pour enfant n’est valable que pour les mesures verticales car les ados ne sont pas formées comme les femmes. Burda propose aussi dans ses magazines, un tableau de mesures tailles courtes qui correspond à une stature de 160 cm. Je vous conseille donc de prendre votre temps pour vous mesurer et de comparer vos mesures avec différents tableaux. Pour les mesures du dos, faites vous aider car on est pas forcément contorsionnistes lol.

Comment se mesurer

Toutes les méthodes indiquent les mesures à prendre et elles ne sont pas forcément toutes identiques car les règles de construction peuvent varier d’une méthode à l’autre. Les mesures les plus délicates selon moi concernent l’épaule mais Mode pour lol explique très bien comment faire dans cette vidéo.

A savoir : la méthode Esmod fonctionne avec deux mesures particulières. Il s’agit de la longueur taille devant (mesure n°2) et de la hauteur poitrine (mesure n°4). Au lieu de mesurer la longueur corsage devant de la base du cou jusqu’à la taille en passant par la pointe du sein (mesure n°3 chez Burda), comme la plupart des méthodes, la première mesure pars du creux du cou jusqu’à la ligne de taille (mesure n°2 d’Esmod). Pour ne pas raccourcir la mesure, je vous conseille d’ajouter un foulard sur votre poitrine pour que le mètre ruban prenne en compte le volume de votre poitrine. Pour la hauteur poitrine (mesure n°4), il faut prendre le même point au creux du cou jusqu’à la pointe du sein.

Mesures Esmod

IMG (2)IMG_0002 (3)

Mesures Burda

IMG_0004 (2)

Construction du patron

Les patrons se construisent globalement de la même manière. Cependant il y a quelques variations d’une méthode à l’autre :

– Les pinces : en général le nombre de pinces sont au nombre de 4 mais il y en a 9 chez Esmod dont une pour le milieu dos. C’est particulièrement intéressant quand on veut construire un vêtement qui épouse bien la cambrure du dos comme les vestes.

P1010358 (3)

– La pente d’épaule : dans la plupart des méthodes, la pente d’épaule est tracée selon un angle commun à toutes les morphologies, ce que je trouve dommage. Esmod propose une méthode alternative qui varie en fonction d’autres mesures. Par contre celle-ci suit des conformations standards donc moi qui ait un dos rond, j’ai dû faire des ajustements quand même. Il me semble qu’il faille faire souvent des ajustements au niveau de l’épaule de toute façon. Je dirais que la méthode proposée par Esmod pour la pente d’épaule est plus judicieuse pour l’exercice professionnel.

– La pince poitrine : Esmod propose de la calculer pour un bonnet non variable, ce qui est le cas également pour la méthode de Gilewska. Cela est très dommage si sa poitrine dispose d’ atouts plus avantageux ou pas. La méthode la plus intéressante est celle de Line Jaque qui propose un bonnet plus profond quand le tour de poitrine augmente. Cette méthode a d’ailleurs était reprise par mode pour lol.

Vous pouvez suivre les instructions de mode pour lol dans ses vidéos très pédagogiques ici et .

Essayage et ajustements

Vous pouvez maintenant reporter votre patron sur du calicot ou un autre tissu pas trop fin avec des marges de couture. C’est important pour vérifier si votre patron tombe bien et pour faire d’éventuels ajustements. La 4ème vidéo de mode pour lol explique tout ça ici. Le calicot est relativement cher en mercerie, j’ai trouvé du tissu très bon marché chez IKEA dans leur rayon de tissu au mètre, il s’agit du tissu BOMULL à 2.5 € le mètre. Il n’existe pas encore de livres dédiés à l’ajustement de patron en France comme les célèbres livres Perfect fitting de Sarah Veblen et Pattern fitting de Nancy Zieman. Cependant le livre de Line Jaque, de Barnfied & Richards, d’Hollahan, burda la couture pratique ou d’autres livres de couture sont une mine d’informations.

Elargissement du patron

Certains patrons de base sont dessinés avec de l’aisance. L’aisance permet au vêtement de pouvoir bouger dedans. C’est le cas de Line Jaque, Barnfied & Richards et d’Hollahan. Mais les patrons de Gilewska, Esmod et Chiappetta ne comprennent pas d’aisances. C’est particulièrement intéressant de ne pas avoir d’aisance pour bien voir si le tombé du patron de base est bon mais il ne peut être porté en l’état sauf pour un corset. Il faudra donc l’élargir dans un second temps en fonction du vêtement que l’on souhaite.

Les manches

Les manches ne se construisent qu’après élargissement du patron de base et elles seront différentes selon l’aisance du vêtement. Une manche de robe ne sera donc pas la même qu’une manche de veste car l’embu de cette dernière sera plus important.

Et vous, avez-vous rencontré des difficultés dans la réalisation de votre patron de base et comment les avez-vous surmonté?

Publicités

11 réflexions sur “Le buste de base

  1. Bonjour, merci pour tes articles très clairs. J’ai commencé mon patron de base avec la méthode ESMOD, et j’ai un peu de mal avec ces deux mesures particulières, qui me donnerait une longueur devant bien inférieure à celle du dos, alors que je devrais avoir à peu près la même. As-tu rencontré ce problème et as-tu des conseils sur la prise de cette mesure ?

    J'aime

    1. Oui moi aussi j’ai rencontré ce problème. Dans mon cas, c’est dû au fait que mon dos est voûté. J’ai une longueur taille dos de 40 cm et une longueur taille devant de 33 cm. Du coup ma mesure dos correspond à une taille 168 cm Esmod alors que je mesure 160 cm! J’ai construit mon patron avec mes deux mesures réelles et j’ai dû rectifier la pente d’épaule et décaler la ligne d’épaule vers l’avant. Pour la manche, ça induit de décaler le milieu de la manche vers l’avant aussi. Je suis contente car du coup je n’ai plus de flottement sur le devant du corsage comme avec les patrons standards.
      Au plaisir, si tu as d’autres questions, n’hésites pas!

      J'aime

  2. Merci de ta réponse. J’ai donc ajusté en reprenant ma longueur taille devant réelle, qui est aussi plus petite. Je trouve que les mesures spéciales d’Esmod sont difficiles à prendre, en les prenant deux fois de suite j’avais une grosse différence. Là j’ai l’impression que ça va, j’ai dû remonter un peu le point d’épaule sur le devant car il venait trop devant. Je vais coudre à la machine puis m’en servir pour rembourrer un mannequin. Pour la manche, je n’y suis pas encore, j’ai peur des mauvaises surprises.
    Pour l’instant je vais tester en faisant un patron pour un haut genre Burda 7051.

    J'aime

  3. Bonjour, merci pour votre bloc. Votre texte ci dessous M interesse particulièrement. En effet j essaie de trouver la méthode qui me convient pour le patronage. A force de feuilleter, je me suis rendue compte que chaque méthode à ses particularités. D ailleurs j aimerais comprendre qu’elle est la meilleure mesure devant: de l épaule à la taille, certaine méthode recommande de passer par le saillant poitrine, d autre verticalement du sommet épaule à la ligne de taille ? Si vous pouvez-vous éclairer sur ce point, j en serai ravie. Je suis aussi autodidacte mais vous me semblez bien mieux maîtriser le sujet que moi….j espère un jour comprendre les rouages du patronage. … Bonne continuation à vous.

    J'aime

    1. Bonjour,

      Merci pour l’intérêt que vous me portez. A priori, il n’y a pas de différence de résultat à la fin entre les différentes mesures de longueur taille devant en passant par la base du cou ou sur le côté en passant par les saillants. Ce qui me semble le plus approximatif, et j’en parle dans mon dernier article c’est de considérer que tout le monde fait un bonnet B dans la plupart des ouvrages (Esmod, Gilewska, DP Studio…). Un autre point que je trouve assez mal pris en compte aussi, c’est la pente épaule, j’en parlerais dans un prochain article.

      J'aime

  4. Bonjour,

    Quelqu’un pourrait-il m’aider à calculer la valeur de l’encolure dos.
    Je suis la méthode ESMOD devenir modéliste tome 1, page 74, il est dit DD1 = (1/3 de la 1/2 encolure) + son 1/6
    Je ne comprend pas le 1/6 est-ce que c’est le 1/6 de la demi encolure ou 1/6 du résultat de 1/3 de la 1/2 encolure

    Merci pour votre aide.

    J'aime

      1. Oui super j’ai compris merci beaucoup pour votre aide.
        C’est donc le 1/6 du résultat du 1/3 de la 1/2 encolure.
        Très bonne journée

        J'aime

  5. Dans la méthode que j’utilise, la pente d’épaule est définie par la différence entre la longueur milieu devant (base du cou taille et longueur du dos base du cou -7ème cervicale-), j’ai testé plusieurs méthodes avant de revenir à celle que j’ai utilisé pour mon apprentissage en coupe à plat, c’est la plus précise…. Patronner c’est devenu une passion, depuis l’année dernière, je propose des échanges de savoir…

    J'aime

  6. Bonjour,
    je vais me lancer dans la construction de mon corsage de base selon Line Jacques, avec les valeurs d’aisances donc, qui correspondent assez bien à un corsage ajusté que je souhaite au final.

    Mais pour les manches qui iront avec, je ne sais pas quelle est la méthode qui sera la plus aisée (celle de Line Jacques me parait vraiment fastidieuse et propose un énorme embu que je ne saurai pas résorber). Quelle méthode me conseillez vous pour réaliser cette manche, sachant que je ne souhaite pas avoir beaucoup d’embu ?

    Je vous remercie par avance,

    Nathalie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s