La pince bretelle

La pince bretelle est la pince qui part de la pointe du sein et divise l’épaule en deux parties égales.

P1010358 (4)

C’est une pince maîtresse dans la construction du buste de base féminin. En effet, la pointe du sein est le pivot du vêtement. Les pinces doivent être correctes pour que le vêtement tombe bien. La profondeur de la pince varie en fonction du volume de la poitrine mais aussi en fonction de l’attitude du corps (épaules en avant ou en arrière).

IMG (2)
Profondeur de pince = P1P2

Il existe des méthodes différentes pour déterminer la profondeur de cette pince :

  • Esmod : tour de poitrine / 12
  • Gilewska : tour de poitrine / 20
  • Line Jaque propose une grille :
Tour de poitrine Profondeur de pince Ratio
80 cm 6,5 cm 12,31
90 cm 7,5 cm 12
100 cm 9,5 cm 10,53
110 cm 12 cm 9,17
125 cm 15 cm 8,33

Nous pouvons voir que les règles de calculs varient sensiblement d’une méthode à l’autre, ce qui peut être déroutant. Je pense que la méthode Esmod correspond à un bonnet B, qui est le bonnet le plus couramment utilisé dans l’industrie vestimentaire même si le bonnet moyen des françaises est plutôt le C mais bon passons. En attendant je peux dire que la méthode a fonctionné sur moi car je fais ce bonnet. La méthode de Line Jaque est plus adaptative puisque l’on comprend que le bonnet augmente en fonction du tour de poitrine car le ratio entre le tour de poitrine et la profondeur de la pince diminue successivement. Nous pouvons voir aussi que les deux méthodes Esmod et Line Jaque se rejoignent, tout du moins pour les poitrines les plus menus puisque le ratio est identique. Par contre, je ne comprends pas le ratio de Gilewska, cela correspond a une pince vraiment beaucoup plus petite que les autres méthodes, il faudra forcément la retoucher.

Lorsque l’on fait une taille atypique de bonnet par rapport à sa taille de vêtement, un bonnet 85 D pour un 36 par exemple, ces méthodes ne fonctionnent pas. Je n’ai trouvé aucune règle qui donne une valeur de pince en fonction de son tour de poitrine et de son bonnet ou par rapport à la mesure sous-poitrine (mesure utile pour choisir sa taille de soutien gorge). Line Jaque précise dans sa méthode que « c’est par un ajustage sur le corps, lors de l’essayage, que l’on pourra déterminer cette profondeur avec précision ».

Cependant, en examinant les tableaux de correspondances et équivalences des tailles de soutien gorge, nous pouvons voir un pas de 2 cm entre chaque taille de bonnet.

DESSOUS DE POITRINE (EN CM) TAILLE DU SOUTIEN-GORGE BONNET A BONNET B BONNET C BONNET D BONNET E BONNET F
63/67 80 77/79 79/81 81/83 83/85
68/72 85 82/84 84/86 86/88 88/90 90/92 92/94
73/77 90 87/89 89/91 91/93 93/95 95/97 97/99
78/82 95 92/94 94/96 96/98 98/100 100/102 102/104
83/87 100 97/101 99/101 101/103 103/105 105/107 107/109
88/92 105 102/104 104/106 106/108 108/110 110/112 112/114
93/97 110 107/109 109/111 111/113 113/115 115/117 117/119
98/102 115 112/114 114/116 115/118 118/120 120/122 122/124
103/107 120 117/119 119/121 121/123 123/125 125/127 127/129
108/112 125 124/128 126/128 128/130 130/132 132/134
113/117 130 129/131 131/133 133/135 135/137 137/139
118/122 135 134/136 136/138 138/140 140/142 142/144
123/127 140 139/141 141/143 143/145 145/147

Source

Si on admet que la méthode proposé par Esmod correspond à un bonnet B mais que la méthode est erronée pour les autres tailles de bonnet, nous pouvons peut-être la compléter avec la règle du pas de 2 cm entre chaque bonnet comme suit :

Bonnet Calcul de la profondeur de la pince
A TP/12 – 1 cm
B TP/12
C TP/12 + 1 cm
D TP/12 + 2 cm
E TP/12 + 3 cm
F TP/12 + 4 cm

TP = tour de poitrine en cm

Le calcul se fait pour un demi-devant, il faut donc diviser le pas par 2 et l’ajouter au calcul de la profondeur de la pince.

Par exemple pour un tour de poitrine de 95 cm avec un bonnet C (soit un 95C), il faudrait diviser 95 par 12, ce qui fait 7.92 cm et ajouter 1 cm soit un total de 8.92 cm. Pour une poitrine de 95D, il faudrait ajouter 2 cm à la dernière mesure soit 9,92 cm.

Je ne garantie rien à  cette méthode mais je pense que ça vaut le coup de la tenter si vous avez un grand bonnet. Vous pouvez toujours procéder par ajustements successifs si vous préférez. Faites-moi un retour si vous essayez la technique!

Publicités

4 réflexions sur “La pince bretelle

  1. Bonjour, vos articles sont géniaux ! J’ai lu avec beaucoup d’attention votre article sur la pince bretelle. Je voulais savoir si vous pouviez me confirmer que la première pince bretelle (celle la plus proche du milieu devant) divise toujours l’épaule en 2 et donc qu »on peut faire le calcul suivant pour trouver sa position : 1/2 longueur d’épaule en partant du sommet épaule ? Merci par avance de votre réponse.

    J'aime

  2. Bonjour, merci pour votre compliment, ça me touche beaucoup! Je viens de me pencher dans mes documents. Esmod et Gilewska, qui proposent de faire leur patrons de base sans aisance, considèrent que la pince bretelle divisent effectivement l’épaule en 2. Par contre, après élargissement du patron, elle n’est plus tout à fait au centre. Sinon, Dp Studio et Line Jaque proposent une autre méthode, ils prolongent une ligne verticale au point 1/2 écart poitrine jusqu’à couper la ligne d’épaule et ajoutent une mesure sur la continuité de cette dernière ligne vers l’épaule (2.5 cm pour Dp Studio et 3 cm pour Line Jaque). J’espère que je suis compréhensible.

    J'aime

    1. Bonsoir, mon compliment est simplement à la hauteur de la qualité de vos articles. J’apprécie beaucoup les personnes qui partagent leur savoir-faire. Je sais combien de temps cela doit vous prendre de comprendre et de faire partager ensuite vos diverses expériences selon les différentes méthodes de patronnage. Je suis moi aussi autodidacte mais je suis à mes tout début. Il est vrai que le patronnage est très intéressant mais peut-être vite décourageant lorsque l’on se retrouve seul devant toutes ses méthodes qui parfois restent vaguement expliquer. Heureusement, il y a des blogs comme le vôtre pour maintenir la motivation !
      Concernant votre réponse, je la comprends car je connais la méthode DP studio. Le problème c’est que la mesure 2,5cm est donnée par rapport aux mesures pour une taille 38. Alors je ne sais pas si il faut garder cette mesure si l’on souhaite faire en taille 40 ou taille 44 par exemple. Là je me retrouve avec mon point d’interrogation au-dessus de la tête car je ne sais d’où et comment découle cette mesure de 2,5 cm ? Si vous pouvez m’éclairer davantage, j’en serais ravie. D’ici là, je vous renouvelle tous mes encouragements et j’ai hâte de découvrir vos nouveaux articles.

      J'aime

  3. Bonsoir Couturine, je suis contente que mon blog vous soit utile. J’essaie de partager ce que je peux comprendre. Vous me motivez à faire d’autres articles bientôt du coup (je sais de quoi parler mais je n’ai pas encore pris le temps de les rédiger)! Pour répondre à votre question, à titre d’exemple, j’ai tracé la pince bretelle de mon patron de base selon la méthode Esmod et j’ai 2.9 cm de décalage par rapport à la ligne d’écart poitrine. Mes mensurations correspondent à une taille 36 pour le haut du corps et je ne sais pas si la mesure change pour un corps plus fort.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s